120, Boulevard de Rochechouart — 75018 Paris

01 49 25 89 99 — accueil@lacigale. fr

24 JANUARY 2023

(Français) Festival Au Fil des Voix – Ouverture Capverdienne

(Français) Mario Lucio, Carmen Souza, Lucibela

(Français) Organisateur : Au Fil des Voix

 
Carré Or : Orchestre assis (places premium)
Catégorie 1 : Balcon assis libre (places premium)
Catégorie 2 : Orchestre / Balcon assis libre (places normales)

 

La soirée d’ouverture de la 16e édition du festival Au Fil des Voix réunira trois ambassadeurs de la musique cap-verdienne : Mario Lucio, Carmen Souza et Lucibela viendront présenter en exclusivité leur nouveaux albums pour amorcer en beauté cette nouvelle édition du rendez-vous des grandes voix du monde.

 

MARIO LUCIO & OS KRIOLS
Chanteur, guitariste, compositeur, poète, écrivain, penseur ou même ancien ministre de la culture : Mario Lucio est tout cela à la fois et bien plus encore pour les Cap-Verdiens. Chantre de la créolisation, l’artiste rend, à travers son œuvre, un hommage sensible et passionné à ce métissage qui a façonné la culture de son pays. Composant dans les principaux styles musicaux de l’archipel, du Morna au Funaná en passant par le Batuque ou la Coladeira, les compositions, textes et arrangements de Mario Lucio dont certains ont été interprétés et enregistrés par la grande Cesária Évora hantent magnifiquement le corpus musical cap-verdien. Au-delà de ses multiples collaborations, la recherche et le perfectionnement permanents de Mario Lucio ont donné au son du pays un air frais de modernité, de poésie et d’originalité, comme en témoignent les 9 albums sortis en solo et son parcours comme leader du groupe Simentera. Son dernier opus, Migrants, qui sort fin 2022 est un nouveau témoignage du talent de ce formidable conteur qui nous embarquera le temps d’une soirée à la Cigale, dans un voyage spirituel, onirique, et intime.

 

CARMEN SOUZA
D’origine cap verdienne, née à Lisbonne et installée à Londres, Carmen Souza est l’une des chanteuses de jazz les plus demandées d’Europe. Après la disparition de la plus célèbre des Capverdiennes, Cesária Évora, Carmen Souza a été désignée comme une des ambassadrices de la musique de l’archipel. Son style est aussi unique que convaincant et ses racines capverdiennes aussi étincelantes que son désir de créer un nouveau langage sous l’étiquette «World Jazz». Interconnectedness, son prochain et dixième album qu’elle présentera sur la scène de La Cigale, raconte l’expérience commune de la séparation pendant le Covid et la prise de conscience que l’humanité entière est connectée. Il comprend 7 nouveaux morceaux et 3 versions très personnelles des classiques : « My Baby Just Cares For Me », « Sous Le Ciel de Paris » et « Pata Pata ».
 

LUCIBELA
La jeune Capverdienne est née en 1986 à São Nicolau, l’une des îles du Barlavento, les îles « aux vents » du nord de l’archipel sahélien. Elle publie son premier album, Laço umbilical, le lien premier qui relie la créature à sa terre. En treize titres, Lucibela-la-voix d’or, fait le tour de la question : être une femme, être Cap-Verdienne, vivre loin, aimer charnellement et avec grâce. Le miracle Lucibela tient dans sa capacité à explorer les graves à la façon des grandes sambistas brésiliennes et à y ajouter un vibrato en forme de frisson.
Après tout le processus de création, le contact avec les compositeurs et l’analyse de leur répertoire, Lucibela était sûre que La Femme serait le sujet principal de son deuxième album. AMDJER est un hommage à la femme cap-verdienne, mais aussi à la femme en général. Ici sont dépeints les faits de la vie quotidienne, où se reflètent non seulement leurs chagrins, leurs angoisses et leurs défis, mais aussi leur force et leur détermination à vaincre, la joie de vivre et le thème de l’amour, universel à tous.