HANNI EL KHATIB

12 NOVEMBRE 2013

HANNI EL KHATIB

Première partie : (Français) WALL OF DEATH

(Français) En 2012, Hanni El Khatib a estimé que le moment était venu pour lui d’enregistrer un deuxième album sans fioritures : pas de guitare, pas de démos sophistiquées et à peine trois semaines pour le mettre en boîte. En tournée, il a rencontré Dan Auerbach dans un bar de Paris et, après quelques verres de whisky, ils ont décidé d’enregistrer quelque chose ensemble dans son studio de Nashville. L’idée était de tirer un trait sur tout ce qui mettait Hanni El Khatib à l’aise, et d’élaborer un disque à partir de son instinct brut et de son inspiration. Le résultat, c’est “Head In The Dirt”, un album (produit par Dan Auerbach) de onze chansons veinardes qui permettent à Hanni El Khatib de marquer à son tour l’histoire de la musique rebelle. L’idée, au premier jour de studio à Nashville, était peut-être de créer quelque chose à partir de rien, mais après avoir écouté “Head In The Dirt” en entier, on constate que Hanni El Khatib a plutôt créé quelque chose à partir de tout.