120, Boulevard de Rochechouart — 75018 Paris

01 49 25 89 99 — accueil@lacigale. fr

18 OCTOBER 2019

MaMA

(Français) Organisateur : MaMA

 

Assis/Debout (placement libre, place assise non garantie)

 

120 concerts, 10 salles, 1 quartier et 3 nuits de fête et de découverte ! Venez déambuler dans les rues de Pigalle du 16 au 18 octobre 2019 et découvrez les nouveaux talents de demain !

 

 

DNGLS  “360° Live”  19h-19h45

Maxime Dangles signe ses premiers maxis sur l’excellent label Kompakt qui lui valent d’être remarqué par de grands noms comme Moby Simian Mobile Disco qui lui commandent alors des remixes. Début 2010 le jeune sudiste s’entoure de machines prenant un tournant techno assumé et un succès renouvelé puisque ses morceaux sont joués par les chefs de file du genre Green Velvet lui confiant même la mission de remixer son Millie Vanillie. Il se produit alors dans les mythiques Berghain et Rex club et se rapproche de son ami Electric Rescue avec qui il se produit au sein du projet Möd3rn aux côtés de Kmyle. Fin 2014 naît dans l’ombre DNGLS projet mystérieux dédié au modulaire que Len Faki s’empresse de remixer. Profondément inspiré par les compositeurs des bandes cinématographiques qui le fascinent comme Hans Zimmer il dévoile son identité avec l’album ‘Lukarne’. Cette expérience sonore a déjà séduit de belles scènes comme Astropolis La Géode le Trabendo ou Nordik Impakt. Armé d’un impressionnant modulaire on le retrouvait également sur l’écran de Culturebox pour un épisode de Sequences série de lives électroniques tournée à 360°. Une performance qui s’emparera du MAMA en son spatialisé pour une immersion complète dans le live.

 

Maud Geffray “Still Life” Live with Lavina Meijer 20h15-21h

Maud Geffray revient avec un nouvel album et un nouveau live : un duo live 100% féminin où la musique électronique et la harpe fusionne. La talentueuse DJ et compositrice de musique électronique rend hommage à Philip Glass, à travers un nouvel album enregistré avec la célèbre harpiste hollandaise Lavinia Meijer.
Motifs, évocations et manières de composer, Maud a ainsi construit autour de Philip Glass une sorte de voyage onirique et romantique, mélancolique et élégiaque. Comme si, à travers de cette musique qui passe de l’apaisement à la tension, Maud Geffray prenait la main de Philip Glass pour l’accompagner
en club ou en rave, et lui montrait l’immensité́́ de son influence sur les musiques électroniques actuelles.

Nouvel album « Still life » le 18 octobre 2019 chez @Pan European Recording