Trente mômes, garçons et filles, de 9 à 18 ans ; un chorégraphe et sa femme : C’est la troupe de danse de Grozny “Daymokh”, que des chroniqueurs européens ont baptisée « les danseurs des ruines ». Car ces enfants – qui alternent des danses gracieuses et légères, effleurant à peine le plancher, et des pièces très acrobatiques interprétées à une vitesse endiablée – vivent toujours pour la plupart dans la capitale tchétchène.





20h30


Organisateur : P.E.C.

Prix non défini


Ouverture des portes une heure avant le spectacle