120, Boulevard de Rochechouart — 75018 Paris

01 49 25 89 99 — accueil@lacigale. fr

Gogo Penguin + Tony Allen & Jeff Mills

10 DÉCEMBRE 2018

Gogo Penguin + Tony Allen & Jeff Mills

Organisateur : Blue Note Records présente, en accord avec Olympia Productions

 

Assis/Debout (placement libre, place assise non garantie)

 

Ouverture des portes 19h

Début du concert 20h

 

TONY ALLEN x JEFF MILLS
Père de l’afrobeat et ancien batteur de Fela Kuti, Tony Allen. Il a travaillé avec les plus grands, passant de Manu Dibango à Damon Albarn, de Charlotte Gainsbourg à Flavia Coelho, il s’arme maintenant d’un micro bien décidé à transmettre son énergie ! Tony Allen, le grand gourou de la baguette.Le batteur nigérian Tony Allen est un de ces monstres sacrés de la musique qui transforme en or et groove hypnotique tout ce qu’il touche. Camarade de jeu de Fela Kuti avec qui il fonde le courant Afrobeat, il joue avec les meilleurs et inspire les futurs talents d’une scène musicale toujours plus grande et riche.
Jeff Mills, sans lui, la techno n’aurait sans doute pas la même saveur. Aux côtés de Derrick May, Juan Atkins, Carl Craig et Kevin Saunderson, Jeff Mills fut l’un des pionniers d’un genre qui livra ses premiers souffles à Detroit au cours des années 80. DJ virtuose et producteur habité par la science-fiction, Mills se démarquera progressivement de ses confrères, osant embarquer ses sculptures sonores électroniques vers d’autres territoires, qu’il s’agisse du cinéma ou de l’art contemporain. Logique qu’avec lui, le mythique 2001 : l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick ait une saveur bien à part. À la Philharmonie, Mills proposera en effet une tout autre odyssée : un voyage mental à travers la musique, la danse contemporaine et la vidéo. Un spectacle total spécialement créé pour l’occasion et baptisé 2001: The Midnight Zone. Et même si ce périple se situe à la même période que l’odyssée kubrickienne, il est d’une autre nature et se déroule dans un autre lieu. Avec une telle création, ce sorcier des sons prouve, à 50 ans passés, qu’il ne se lasse guère de se remettre perpétuellement en question et de réinventer une forme musicale qu’il a un peu inventée…

 

GoGo Penguin
Composé du pianiste Chris Illingworth, du bassiste Nick Blacka et du batteur Rob Turner, GoGo Penguin est ce qui se fait de mieux actuellement dans l’art de recréer de la musique électronique avec des instruments acoustiques. Influencés tout autant par des artistes tels que Brian Eno, John Cage, Massive Attack, Aphex Twin ou Amon Tobin que par la rythmique et l’improvisation jazz, le trio est étroitement lié à la scène jazz de Manchester.