120, Boulevard de Rochechouart — 75018 Paris

01 49 25 89 99 — accueil@lacigale. fr

Hindi Zahra

20 MAI 2018

Hindi Zahra

Première partie : Labess'

Organisateur : Institut du Monde Arabe

 

Assis (placement libre)

 

Ouverture des portes : 19h00

Début du concert : 20h00

 

Hindi Zahra

Entre racines et devenir

Tête bien faite, mais tête bien pleine surtout, Hindi Zahra appartient à cette nouvelle race d’auteurs-compositeurs-interprètes qui croquent la musique à pleine voix. En cela, elle rappelle les raïssates et les -rwayyès, ces poètes et chanteurs itinérants qui, jadis, formaient des troupes et parcouraient les campagnes du Haut-Atlas occidental, de l’Anti-Atlas et du Souss à des périodes bien déterminées de l’année.

Son premier album, Hand Made, sublimé par les hits Beautiful Tango, en anglais, et Imik, en tachelhit (berbère marocain) avait remporté un énorme succès et lui avait permis de sillonner la planète. Homeland, son deuxième opus, s’écoute comme on feuillette un journal de bord, comme on remonte le cours d’une vie.

Il y a de la mélancolie dans les chansons d’Hindi Zahra, mais de l’extase dans sa voix, et des mélismes qui font le tour du monde en spirales. Une soul mondiale progressive, qui libère les corps et les cœurs en douceur, en profondeur. Pour cette soirée, Zahra s’entourera de musiciens marocains pour retrouver amplement les accents du pays de ses origines.

 

 

1ère partie Labess’

Le groupe Labess’, qui signifie « tout va bien » en arabe, vous propose de découvrir la beauté et la richesse de sa musique. Fusion de rumba gitane, flamenco et musiques traditionnelles d’Afrique du nord tels que le gnawa et le chaabi. Qu’il chante en arabe, sa langue maternelle, en français ou en espagnol, Nedjim Bouizzoul, le leader de la formation, raconte de sa voix expressive des histoires empreintes d’authenticité qui oscillent entre réalisme et espoir, douceur et fureur. Il chante l’exil en retraçant les joies et les détresses qui parsèment le parcours de la terre d’origine à la terre d’accueil, et vice-versa. À travers sa poésie, il propose une réflexion sur la diversité culturelle et sur la nécessité de vivre unis, malgré les différences.