MAMA FESTIVAL 2016


La Cigale - Paris - MAMA FESTIVAL 2016

 

OUVERTURE DES PORTES 18h45

120 CONCERTS, 12 SALLES

Mercredi 12, Jeudi 13 et Vendredi 14 octobre 2016

Paris – Pigalle / Montmartre

120 concerts en 3 jours en plein Paris, vous avez déjà vu ça ?

La Cigale, La Boule Noire, Le Divan du Monde, La Machine du Moulin Rouge, Le Bus Palladium… Une douzaine de salles très proches les unes des autres, pour se balader de concerts en concerts, enchainer les découvertes et claques musicales !

Un beau mélange d’artistes français, internationaux, connus, pas connus, rock, pop, électro, folk, hip hop, et à peu près tout le reste.

 

Retrait des bracelets (payant pré-ventes ou invitations) & Billetterie sur place

Billet à échanger sur place, contre un bracelet.

RDV à la billetterie publique sur le terre-plein central du boulevard de Rochechouart, au niveau du N°96.

Ce billet est unique et a valeur de contremarque. Il devra être échangé à l’endroit indiqué contre un bracelet.
Seul ce dernier garantit l’accès aux salles de concerts dans la limite des places disponibles.

Aucun billet ne sera accepté à l’entrée des différentes salles.
Une fois scanné au lieu de retrait des bracelets, aucun autre exemplaire de ce billet ne sera accepté au contrôle.

Une pièce d’identité pourra être demandée conjointement à ce billet électronique.

Horaires d’ouverture :
Mercredi 12 : 16h00 à 01h00
Jeudi 13 : 17h00 à 02h00
Vendredi 14 octobre : 16h00 à 01h00

 

Alban Lico (19h15-19h35)

Alban commence la musique à 5 ans.
L’atmosphère de la maison est pesante alors, pour le distraire des soucis de famille, son père le pousse à pratiquer des instruments tous les jours.
Alban Lico est cet enfant épanoui dans la création de ses musiques.
C’est un auteur-compositeur-interprète autonome multi-instrumentiste et ingénieur du son.
En préparation de l’album, Alban ne s’est fixé aucunes règles.
Un son moderne et spontané avec des textes très personnels.
Simple et vrai.

 

Fyfe (19h45-20h10)

C’est en 2013 que Fyfe se fait remarquer avec le titre « Solace », devenu numéro 1 sur Hype Machine et ayant cumulé presque un million d’écoutes sur SoundCloud. En 2015, le chanteur sort son premier album, « Control », encensé par la critique et le public. Dix millions d’écoutes sur Spotify et une tournée européenne affichant complet plus tard, le londonien est de retour avec un nouvel EP « Stronger ». La couleur de son devient plus chaleureuse. Ici il revient aussi à ses racines classiques en invitant le Iskra String Quartet ainsi que Peter Gregson (The xx, Vampire Weekend…). Si parmi ses premiers fans, on peut compter Ellie Goulding, SOHN, London Grammar, ou encore Childish Gambino, « Stronger » promet de lui en faire gagner bien d’autres – une énième preuve du talent de Fyfe et une affirmation saisissante de ses intentions futures.

 

 

Youssoupha (20h30-21h15)

Depuis plus de 10 ans, Youssoupha traîne sa plume aiguisée et lâche ses punchlines sur instrumental. Après des débuts en groupe, et un premier DVD intitulé Eternel Recommencement en 2005, le Prim’s parolier sort son premier album solo en 2007.
Projets après projets, le rappeur d’origine congolaise s’est imposé au point de devenir une figure incontournable sur la scène rap hexagonale. Alors que son deuxième album sorti en 2009 est certifié disque d’or, celui qu’on surnomme «Bakary Potter » décroche un très prisé disque de platine avec Noir D **** en 2012.
Son dernier long format NGRTD, sorti en 2015, est venu ajouter un nouveau disque d’or à sa collection. Avec des dates de concert sold-out et des millions de fans sur les réseaux sociaux, Youssoupha confirme son statut de star du rap français mais aussi qu’il y a une place pour le rap conscient/politique en France…

 

 

Birdy Nam Nam (21h45-22h30)

Après 4 albums et plus de 10 ans d’aventures turbulentes, Birdy Nam Nam n’a pas perdu de son ardeur, animé par une envie: faire danser les foules. DANCE OR DIE leur nouvel opus, est donc dédié au dancefloor, celui qui colle, sur lequel plane l’ombre d’une révolte rageuse, déjà annoncé sur « Défiant Order » e t « Manual for Successful Rioting ».

Dansant, transpirant, sensuel, Lil’ Mike, Crazy B et Dj Need offrent sur cet album des sonorités plus solaires. Le trio emblématique de l’électro française se réinvente une nouvelle fois en se libérant de toute charge avec la volonté de toucher un public plus large et de déverrouiller les corps les plus récalcitrants.

DANCE OR DIE ce n’est pas le retour de Birdy Nam Nam, c’est son envol !





19h15


Organisateur : MAMA

De 18 à 55


Ouverture des portes une heure avant le spectacle