La Cigale - Paris - TALISCO

Talisco l’insaisissable. Nous avions découvert le songwriter parisien dans les plaines americana et le folk-rock downtown, via un passionnant premier EP, My Home. Depuis, le brun ténébreux à la voix d’ange a rajouté quelques cartouches à sa six-cordes et pas mal de bornes au compteur. L’album s’intitule Run, la course folle d’un écorché vif.
Baroudeur, Talisco chemine dans les étendues vierges et les contrées imaginaires qu’il se plaît à mettre en musique dans son studio, où cet alchimiste d’un autre genre tord les sons pour créer d’hypnotiques canevas sonores. Il court, Talisco, traversant les plaines western, mid-tempo hypnotiques aux dentelles acoustiques, et les déserts californiens qu’il troue de lézardes électriques et de réverbes vintage. Le sonwgriter saute de train en train, comme il se joue des répertoires, lorgnant les horizons du rock british, du rock garage et les envolées lyriques d’un Jeff Buckley. Loin des sentiers battus.
A la manière d’un cinéaste, l’artiste déroule les plans-séquences et noircit des storyboards, avec en filigrane de ces étonnants courts métrages musicaux, cette impression de chevauchée sauvage.




20h00


Organisateur : Bobun Productions

18,8


Ouverture des portes une heure avant le spectacle